Les héritiers de l’impérialisme romain

Auteur

François-J. Lessard

Éditeur

Louise Courteau éditrice

Date de publication

20 décembre 2012

ISBN

9782897280307

Langue

Français

Les héritiers de l’impérialisme romain


Bisac

RELIGION / Institutions & Organizations
RELIGION / Christianity / Catholic
SOCIAL SCIENCE / Freemasonry

ACHETEZ MAINTENANT en cliquant sur les icônes des magasins


Biographie de l'auteur

Francois J. Lessard a travaillé durant 45 ans au coeur de la finance montréalaise. Il n'hésita pas à dénoncer, de façon spectaculaire, le groupe de courtiers qui entretenaient la peur et la dépendance des gouvernements et des citoyens. Homme d'action, le "vieux tigre de la rue Saint-Jacques" a été associé à la création du premier fonds mutuels dans l’histoire du Québec. 

Description

La Bonne Nouvelle! 

 

Les héritiers de l'impérialisme romain est un solide monument bâti sur les  erreurs de l'Église romaine depuis les siècles les plus reculés. Erreurs que l'Église n'a jamais avouées, bien sûr, mais qui lui ont ravi des milliers de fidèles. Rome est infaillible! Critiquer ses agissements et ses décisions, c'était s'exposer à des sanctions devant lesquelles bien peu de sujets, et même de souverains, n'osaient se mesurer. Pourtant, les protestants ont bravé et affronté Rome avec une opiniâtreté digne de leurs convictions. 

 

Les héritiers de l'impérialisme romain relate les exactions de Rome pour garder le contrôle administratif de l'organisation largement lucrative qu'elle a défendue à coup de menaces, de combats armés et d'excommunications, jusqu'au jour où Mussolini, le duce,  a mis fin à ces prétentions inavouables et inacceptables. 

 

Les papes n'ont jamais été les successeurs de Pierre! C'est l'Histoire qui parle! 

À 86 ans, l’auteur publie le fruit de 25 ans de recherches rigoureuses sur les agissements scabreux des vicaires apostoliques exerçant leur vocation papale dans de discrètes intrigues ou se mélangent argent, religion et sexe.

 

Lisez! Lisez! Vous en aurez pour des jours à revivre l'histoire des combines et des malversations de l'Église romaine. Notre respectable auteur sera sûrement condamné aux foudres du vicariat romain et aux feux de l'enfer, mais vous, vous ne serez jamais plus dupes!

 

L’Église catholique, oui! L’Église romaine, non!

                                                                                                

Bertrand Vac