même LES BEAUFS EN ROBE NOIRE dansent avec le diable

Auteur

Jean-Pierre Joseph

Éditeur

Louise Courteau éditrice

Date de publication

28 août 2012

ISBN

9782924024836

Langue

Français

même LES BEAUFS EN ROBE NOIRE dansent avec le diable


Bisac

BODY, MIND & SPIRIT / Occultism
SOCIAL SCIENCE / Sociology / General
SOCIAL SCIENCE / Conspiracy Theories

ACHETEZ MAINTENANT en cliquant sur les icônes des magasins


Biographie de l'auteur

Jean-Pierre JOSEPH est avocat au Barreau de GRENOBLE, et a déjà

publié : « Les radis de la colère » (Louise Courteau, éditrice), et « Vaccins, on nous aurait menti ? » (Ed. Marco Pietteur).

Description

Une nuit, Karl, avocat depuis 35 ans à Grenoble, s’endort à une terrasse de bar déserte et rêve qu’il est abordé par une femme tant étrange qu’envoûtante. Elle l’emmène dans une machine à voyager dans le temps et l’espace, au- dessus des palais de Justice de France, le conduisant même jusque dans les Caraïbes, afin de lui montrer comment le diable a réussi à faire en sorte que le système judiciaire soit l’instrument de la destruction de la planète et de l’asservissement de l’humanité, sciant ainsi avec une grande rigueur et une grande compétence, la branche sur laquelle juges et avocats sont assis…

Karl, qui, tout au long de sa carrière, a milité pour la défense de l’environnement et de l’égalité sociale, réalise alors que cette femme d’une beauté fascinante, n’est autre que l’envoyée du diable, venue pour lui signifier l’imminence de la victoire de l’ombre, et lui imposer une sorte de marche triomphale anticipée:

– les grands fléaux de l’humanité sont désormais organisés par ceux qui, hypocritement, prétendent les combattre ;

– les populations tendent à n’être constituées que, soit de salariés esclaves de la grande distribution, soit de chômeurs SDF ;

– les indépendants (agriculteurs, commerçants, etc.) sont condamnés

à disparaître, tout cela avec l’aimable collaboration du système judiciaire.

 

Face à ce constat, Karl est au bord du désespoir. Soudain, il se souvient qu’un ami lui avait expliqué que, depuis peu, l’humanité avait retrouvé la possibilité d’activer le moyen de faire échec au projet satanique, déjà bien avancé.

 

Mais il faut faire vite… roman ou réalité ?