Le Droit d’Auteur Conditionnera-t-il l’Économie Mondiale?

Auteur

Michel Dubois

Éditeur

USD Editions Ltd.

Date de publication

3 février 2017

ISBN

9782765929604

Langue

Français

Le Droit d’Auteur Conditionnera-t-il l’Économie Mondiale?


Bisac

LAW / Intellectual Property / Trademark
LAW / Intellectual Property / General

Clil

Scientifiques et techniques et sciences humaines / Droit
Ouvrages de documentation / Ouvrages de documentation

ACHETEZ MAINTENANT en cliquant sur les icônes des magasins


Biographie de l'auteur

Diplômé de l’école des Arts & Industries Graphiques Estienne de Paris (C.A.P. de chromiste en 1962), Michel Dubois poursuit également des activités artistiques, notamment dans le domaine de la composition musicale, de la poésie, du spectacle de variétés et du théâtre.

C’est au cours des années 70 que se révèle en lui une fécondité créatrice en concepts commerciaux, avant qu’apparaisse au début des années 80 un véritable talent de stratège : deux qualités qui justifieront la réussite de son réseau de vente exclusive "Art Service Club" qui a distribué ses produits graphiques sous l’égide de la marque de commerce "Cartisabelle" de 1981 à 1991 (250 concessionnaires et un millier de vendeurs).

Ayant pris la précaution d’éviter le brevet d’invention pour la préservation de ses secrets techniques et commerciaux, c’est en application de son concept juridico-commercial " d’étoilement des droits d’exploitation " intitulé " Francession ", qu'il étend ses activités de 1983 à 1991 sur une bonne partie de l’Europe, ainsi qu’en Afrique et au Canada.

Convaincu de la nécessité de libéraliser l’accès à la propriété intellectuelle, il avait exprimé ses préoccupations dès 1976 dans une brochure intitulée : Art Service Club. De 1988 à 1996, il a publié à cet effet plusieurs ouvrages, avec Messieurs Dominique Daguet et Jannick Villepoux, qui présentent sa vision originale de l’économie : “ Francession – Passeport de l’inventeur ”, “ Du racket économique à la liberté d’entreprendre ”, “ La propriété littéraire généralisée à l’invention ” et “ USD-System ” (Librairie Bleue, Troyes, France). Il est aussi l’auteur du livre “ Mise en œuvre organique de l’invention” en 1991. Pour l’accomplissement de son projet USD System, il réalise ensuite une quarantaine de livrets. En 2004, il publie “ Enfin, la Propriété Intellectuelle à la portée de tous ! ” et ce, jusqu’à la publication de son dernier ouvrage intitulé “ Le Droit d’Auteur Conditionnera-t-il l’Économie Mondiale ? ” en 2016.

Après avoir participé à de nombreuses entrevues journalistiques, débats radiodiffusés, publics et télévisés, de 1987 à 1994, il sent qu’il lui faudra un jour quitter le vieux continent pour s’intégrer, tel le pionnier d’autrefois, à une société plus jeune et plus ouverte à l’innovation. C’est pour cela qu’en 1995, du fait de sa culture française, il s’installe dans cette belle province du Canada : le Québec. C’est là qu’il expérimente le dernier-né des produits de sa création dédié aux créateurs de toutes disciplines : la Collection de Livres éditée sous la dénomination Passeport Intellectuel C.B.. Pour son développement commercial, il fonde en 1999 aux États-Unis, les bases du Consortium International d’Éditions USD System et ce, avec d’excellents collaborateurs spécialisés en traduction, en rédaction, en relations publiques, en ingénierie et en marketing.

Le bien-fondé en économie et en droit de son projet ~ qui concerne des millions de personnes ~ est déjà supporté par plusieurs personnalités de toutes disciplines et d’éminents juristes internationaux. Leur attachement à une société plus juste a déjà été conforté par le jugement rendu en faveur d’un Livre de la Collection Passeport Intellectuel C.B et ce, par la Cour d’Appel de Lyon (France) le 27 mai 2004 et la Cour de Cassation (Cour suprême de France) le 4 juillet 2006. Pour contribuer à la mise en œuvre d’une nouvelle économie qui soit mieux adaptée aux conditions culturelles du 21ième siècle, le temps semble désormais propice à l’accomplissement de son œuvre, qu’elle concerne l’industrie, les services ou les arts.

Description

Ce livre s’adresse d’abord aux personnes éprises de justice et d’espoir en l’avenir, parce qu’il ouvre de nouvelles perspectives pour le développement d’une économie davantage vouée au service de l’Homme.

Les inventeurs et les concepteurs de toutes disciplines y trouveront des “ solutions ” propices au règlement de leurs problèmes viscéraux : la préservation de leurs secrets, l’obtention directe et internationale de leur propriété intellectuelle ainsi que la défense de leurs droits à moindre coût et dans de meilleures conditions de sécurité.

Les chefs d’entreprises de toutes conditions y trouveront des “méthodes originales ” ~ génératrices de motivation pérenne et de prévention ~ qui entretiennent l’harmonie entre collaborateurs, associés et partenaires pour la réalisation d’un projet commun… Ils y trouveront aussi des “procédés inédits ” qui suscitent la décroissance du nombre des transfuges, ainsi que la réduction de la concurrence déloyale et de l’espionnage technologique et commercial.

Les juristes, les comptables et les consultants d’entreprise y trouveront des “stratégies efficaces ” pour l’élaboration d’un projet commercial, pour la défense des droits des créateurs les plus exposés et, par conséquent, pour la conquête annuelle d’un marché potentiel en pleine effervescence de plus de huit millions de personnes.

Les agents de brevets d’invention y trouveront les réponses à trois sempiternelles préoccupations :

1 - l’identification formelle de la création du concept à l’auteur de son descriptif,

2 - l’établissement indubitable de la propriété initiale de l’auteur sur sa création,

3 - le maintien en secret de sa propriété et du projet qui en résulte aussi longtemps que nécessaire ; c’est-à-dire, jusqu’à la cession de ses droits d’auteur et ce, pour qu’ils soient expressément transmis à qui possède l’envergure pour a quérir, développer et protéger en justice un titre monopolistique international d’exploitation (brevet ou autre), si tel est le cas.

Les investisseurs et les financiers y trouveront des “formules d’avant-garde ” pour profiter d’un gisement incroyable d’opportunités ; formules génératrices de meilleures conditions de sécurité pour la conclusion d’ententes dynamiques avec des créateurs dégagés des suspicions séculaires et avec des chefs d’entreprises confiants en leur partenariat.

Les États y trouveront donc un “ intérêt accru ” pour le développement de leur économie, notamment par la perception de nouvelles recettes fiscales que peut facilement procurer“ la démocratisation de l’accès à la Propriété Intellectuelle “ puisque la matière grise est la source primordiale et intarissable des innovations génératrices de créations de richesses et d’emplois, qu’elles concernent l’industrie, les services ou les arts.