Récits de l'en allé

Auteur

Chantal Gevrey

Éditeur

Osmora Inc.

Date de publication

4 octobre 2013

ISBN

9782897281595

Langue

Français

Récits de l'en allé


Bisac

FICTION / Literary
BODY, MIND & SPIRIT / General
FAMILY & RELATIONSHIPS / Emotions

ACHETEZ MAINTENANT en cliquant sur les icônes des magasins


Biographie de l'auteur

Née en France, Chantal Gevrey rêvait depuis l’enfance de cet immense pays qui s’étalait sur les pages de son atlas: le Canada.

Après une licence en enseignement de l’histoire et de la géographie et une année de pratique du métier, elle vient passer des vacances au Québec en 1967, repart, s’aperçoit qu’elle a à peine touché du doigt la réalité complexe de ce monde en pleine effervescence... et reprend l’avion en sens inverse. Suivent des débuts assez homériques dans un emploi sans le moindre rapport avec sa formation d’enseignante, puis elle trouve un poste dans une école secondaire de la Rive-Sud de Montréal, se marie, adopte la nationalité canadienne, troque la polyvalente pour le cégep, poursuit ses études en pédagogie et, bien sûr, écrit... quand il reste du temps. Car elle a aussi trois enfants. Elle mène aujourd’hui une retraite active où le travail littéraire trouve enfin la place qui lui revient.

À travers son œuvre (romans, contes, nouvelles, récits, courtes pièces inédites), que le ton en soit ironique ou intimiste, Chantal Gevrey explore avant tout les limites de la liberté et de la conscience humaines. 

Elle est membre de l’Union des Écrivaines et des Écrivains québécois (UNEQ) et de l’Association des Auteurs de la Montérégie (AAM).

Description

Qu’est-ce que le réel? Plus encore que la peur, le doute est, on le sait bien, le commencement de la sagesse, parce qu’il fait voir les choses autrement. En un temps, en un lieu donnés, présence et absence se mêlent, différents plans de l’être coexistent, rien n’est simple. Sommes-nous vraiment là où nous croyons être? N’y a-t-il pas, aussi, de grands pans du réel que nous ne voyons pas? Nous opposons sans cesse des pôles comme réel/irréel, présence/absence, vie/mort, bien/mal, etc. Mais chaque chose est aussi son contraire, et la lumière ne se conçoit que par rapport à l’ombre.

Le départ, la mort, le rêve, les occasions manquées, autant de variations parfois ambiguës sur le thème de l’ailleurs. Dans ce petit recueil, j’ai voulu donner quelques visages à cette ambiguïté.